L’apprentissage organisationnel, c’est quoi ?

L’ apprentissage organisationnel (AO), se définit comme un phénomène collectif d’acquisition et d’élaboration de connaissances, qui modifie plus ou moins profondément et plus ou moins durablement la gestion des situations par les membres de l’organisation (Koning 1997).

D’où vient l’apprentissage organisationnel ?

Autrefois, la prouesse des entreprises était basée sur la qualité des ordonnances de ses responsables. Ces derniers sont considérés comme les pilotes dans un système d’entreprises fermes. Dans les années 80, le Japon débarque sur le marché mondial et devient une menace pour les entreprises américaines. Les employés japonais se comportaient comme les membres d’une seule famille, échangeant entre eux pour mieux satisfaire le client. Il est devenu nécessaire de revoir l’organisation et les systèmes des entreprises. Les spécialistes s’intéressent de plus en plus à l’existence de subdivisions internes à l’entreprise (ressources, capacités et les compétences). Ainsi, naît le terme « entreprise libérée ». Les modèles d’entreprise libérée et d’organisation apprenante ont vu le jour pour répondre aux attentes du marché de plus en plus exigeant.

L’entreprise libérée est une forme organisationnelle, dans laquelle les salariés sont libres et aptes à prendre des décisions qu’ils jugent dans l’intérêt de l’entreprise.

L’apprentissage organisationnel : moteur de développement

L’intérêt que portent les organisations de nos jours à l’AO, s’explique du fait qu’elles évoluent dans un concept marqué par de perpétuels changements. L’AO est celle qui permet de faire apparaître une affiliation entre le développement de l’entreprise et celui des personnes qui en font partie. Riel Miller définit le capital humain comme « le savoir que les personnes acquièrent et utilisent dans leur vie afin de produire des objets, des services ou des idées dans le contexte du marché ou hors de celui-ci ». Cette définition se focalise sur l’origine des compétences acquises. Le capital humain est donc l’ensemble des « connaissances, qualifications, compétences, et autres qualités possédées par un individu et intéressant l’activité économique ».

Les différents types d’apprentissage organisationnels

On peut distinguer plusieurs sortes de niveau d’apprentissage organisationnelles. On distingue l’apprentissage simple boucle et l’apprentissage double boucle.

  • L’apprentissage simple boucle ou d’adaptation : à ce niveau, les membres de l’organisation utilisent les connaissances acquises dans l’entreprise, des solutions connues pour traiter des situations semblables à celle ayant déjà pu être rencontrées. C’est une boucle répétitive.
  • L’apprentissage boucle à boucle ou d’exploration : dans ce cas, les membres de l’organisation utilisent non seulement les connaissances déjà présentes, mais aussi vont changer les habitudes de travail. Cela se passe lorsqu’aucune situation précédente n’est semblable à la nouvelle.