L’Université de Provence, une université pluridisciplinaire

L’Université de Provence est le fruit de la réunification de trois universités différentes situées à Marseille et à Aix-en-Provence. Concentrée sur la réussite de ces étudiants, l’Université de Provence a mis en place un système de formation particulièrement efficace.

Pour une formation et une orientation personnalisées

L’Université de Provence propose des formations dans des domaines divers et variés comme les sciences humaines et sociales, les sciences ou dans le domaine des lettres ou des langues. Aidés par le SUIO, les futurs étudiants (ou les étudiants en réorientation) peuvent se documenter, s’informer et choisir en toute connaissance de cause le domaine dans lequel ils souhaitent s’investir. À savoir que l’université propose également une formation à distance pour les élèves qui ne peuvent pas fréquenter régulièrement l’établissement.

Une collaboration étroite avec les milieux professionnels

Bien que l’université propose un type de formation que l’on pourrait qualifier de théorique, l’insertion professionnelle est un point qui n’est jamais laissé de côté. Pour ce faire, le Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnelle des Étudiants reste présent toute l’année et aide les étudiants qui le souhaitent à trouver un stage ou même à décrocher un emploi à la fin de leurs études. Des rencontres entre professionnels et étudiants sont donc régulièrement organisées, sans oublier les forums de l’emploi qui ont eux aussi leur importance. Des offres d’emploi sont proposées aux élèves (notamment via le site internet de l’université) et des sessions d’apprentissage sont prévues pour conseiller les étudiants au niveau de la conception de leur CV et du discours à tenir lors des entretiens professionnels.

Vers une politique internationale

L’Université de Provence témoigne également d’un grand intérêt pour les relations internationales. Cet intérêt se manifeste tout d’abord par des actions concrètes comme l’accueil de centaines d’étudiants étrangers, de nombreux échanges mais également par l’enseignement d’une trentaine de langues étrangères au sein de l’Université. Ainsi, chaque année, de nombreux élèves profitent de cette politique internationale pour continuer ou terminer leur formation à l’étranger ce qui représentera, sans aucun doute, une plus value auprès de leurs futurs employeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *